NEWS FROM THE JUNGLE 

RWC recrute une nouvelle coordinatrice de terrain à Grande-Synthe



Description du poste: Coordinatrice de terrain Grande-Synthe


RWC est une petite association de terrain qui travaille avec les femmes exilées et leurs familles dans les lieux de vie informels du nord de la France. Nous sommes présentes à Grande-Synthe depuis 2016. À cette époque, nous avions un centre d’accueil de jour au sein du camp de la Linière. Depuis l’incendie du camp en avril 2017, les personnes exilées vivent dans des lieux de vie informels dans la zone. Notre équipe est devenue mobile et se déplace en fonction des besoins grâce à un van.


La coordinatrice de terrain de Grande-Synthe travaillera sur trois axes :

Travail sur le terrain et soutien direct

Coordination de l’équipe

Partenariats et développement du réseau


Travail sur le terrain et soutien direct

- Présence quotidienne sur le terrain dans le cadre de l’organisation des distributions matérielles selon les besoins des personnes et les saisons.

- Présence sur le terrain lors de maraudes afin d’identifier les changements et évolutions. Il est important que vous soyez à l’aise de vous déplacer entre les différents lieux de vie afin d’être un point de contact pour les autres organisations ainsi que pour les femmes et leurs familles.

- Création de plans d’action en fonction des changements et évolutions du terrain (évictions, nouveaux lieux de vie, changements démographiques etc).

- Établissement d’un lien de confiance avec les femmes afin de comprendre leurs besoins et améliorer la qualité de nos services. Ceci inclut de régulièrement demander aux femmes leur avis sur les services offerts par RWC et d’effectuer les changements nécessaires.

- Identifier les vulnérabilités et les besoins en termes de soutien dans les procédures administratives, juridiques, médicales, sociales pour les femmes et les familles, et en assurer le suivi aux côtés de la coordinatrice référente sociale.

- Fournir les informations collectées sur le terrain, notamment au travers de l’observation de terrain, la collecte de données et de témoignages, à la coordinatrice plaidoyer afin d’alimenter les différents projets plaidoyers et contentieux menés par RWC.


Coordination de l'équipe

- Coordonner et diriger l'équipe terrain (généralement 4-5 bénévoles, dont des coordinatrices) dans le cadre des activités de la journée à Grande-Synthe.

- Soutenir et coordonner avec assurance et empathie l'ensemble de l'équipe de bénévoles du RWC (10-12 personnes) dans les tâches générales quotidiennes, ainsi que s’assurer du bien-être de l’équipe en partenariat avec la coordinatrice sur le terrain à Calais.

- Être capable de déléguer ses propres tâches et son travail aux bénévoles.

- Organiser les formations des nouvelles bénévoles et des suivis réguliers avec toutes l’équipe (aux côtés des autres coordinatrices), ainsi qu’un entretien de fin de séjour lors de leur départ.

- Participer activement à l'accueil de toutes les nouvelles bénévoles, s’assurer de leur bien-être au sein de l’équipe et dans leur rôle.

- Prendre des décisions concernant le fonctionnement de l’asso en accord avec les autres coordos.


Travail de partenariat et développement du réseau

- Être le point de contact avec les autres organisations de terrain de Grande-Synthe, entretenir et développer les relations avec celles-ci.

- Participer à des réunions régulières avec d'autres partenaires de terrain (anglophones et francophones), pour faire le point sur la situation des femmes et des familles, discuter des enjeux et plaider pour un soutien accru.

- Établir et maintenir des partenariats avec les organisations locales et régionales de la société civile travaillant avec les personnes déplacées à Grande-Synthe ou travaillant dans le domaine du soutien aux femmes vulnérables.

- Établir et entretenir des relations avec les donatrices et donateurs.

- Entretenir des relations constructives avec les actrices et acteurs étatiques concernés, y compris les organisations mandatées par l'État opérant sur le terrain ainsi que les services au niveau départemental.

- Travailler en partenariat avec la coordinatrice plaidoyer du RWC afin d'élaborer des stratégies et de mettre en œuvre des actions de plaidoyer relatives à la situation des femmes et des familles.


Étant l’une des quatre coordinatrices du RWC sur le terrain, vous devrez également faire un rapport mensuel au conseil d'administration et demander son soutien si nécessaire. Nous apprécions les initiatives visant à étendre le réseau du RWC et qui participent à l’évolution de l’association.


Compétences :

Essentielles

- Parler couramment l'anglais et le français

- Détenir un permis de conduire européen (manuel)

- Avoir de l’expérience dans la gestion et la direction d'équipes

- Posséder de bonnes capacités d’adaptation et de l’initiative

- Avoir de l’expérience de travail avec des populations vulnérables, en particulier dans des contextes d'urgence et sous pression

- Démontrer un intérêt pour les thématiques de la migration et du déplacement, notamment en ce qui concerne leurs impacts sur les femmes et les enfants

- Savoir établir des relations avec un large éventail d’actrices et d'acteurs de manière constructive et diplomatique

- Être organisée et capable de structurer les activités du groupe


Souhaitable

- Expérience de travail dans le nord de la France ou dans des campements informels ailleurs

- Expérience de travail avec des associations de terrain

- Compétences linguistiques supplémentaires (notamment le sorani kurde, le farsi, l'allemand ou l'arabe)

- Connaissance et intérêt pour la gestion de projets

- Pensée créative


Conditions

Rémunération : une allocation de 725 £ / mois, à partir du deuxième mois de travail

Statut : travailleur indépendant / auto-entrepreneur, responsable de ses propres cotisations fiscales

Logement : le logement sera partagé avec le reste de l’équipe

Cette fonction est à temps plein, avec de longues heures de travail qui exigent de la flexibilité et un travail fréquent le soir et le week-end.


Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et une lettre de motivation décrivant comment votre expérience vous qualifie pour ce poste avant le 30 décembre à info@refugeewomenscentre.com.


Les entretiens seront organisés la semaine suivante et le poste débutera à la mi-janvier, afin de permettre une période de transition suffisante avec la coordinatrice de terrain actuelle.